Rechercher
  • Blandine

Énergie de l'hiver

Mis à jour : avr. 21

"Quand il gèle sur la Terre, la vie pulse en dessous, dans l’invisible. Prenons le temps d’écouter nos besoins de repos. C’est une intériorité active car elle nous ouvre à tous les possibles. Rêvons les yeux ouverts de ce que nous souhaitons pour nous mêmes. Un temps nous est offert pour créer notre devenir. Déposons nos germes d’avenir, protégeons-les avec respect et fierté, puis accompagnons l’esprit de l’hiver dans cette saison de repli." Extrait de "Rituels de femmes pour s’épanouir au rythme des saisons" de Marianne Grasselli Meier


La médecine traditionnelle chinoise propose une hygiène de vie étroitement liée aux cycles naturels. Respecter et s'adapter au rythme et à l'énergie de chaque saison est la meilleure façon de vivre en harmonie avec son environnement et avec soi-même (1).

En effet, se relier au cycle des saisons, c'est accueillir les changements, le cycle vie-mort-vie (d'après l'expression de Clarissa Pinkola Estès), c'est s'appuyer sur les forces féminines/yin et masculines/yang en nous, les forces de la nature pour avancer dans nos projets, mieux nous connaître, atteindre notre complétude... à l'image des saisons intérieures du cycle menstruel (2): "Si nous passons autant de temps dans les quadrants du lâcher-prise (automne) et de la tranquillité (hiver) que ceux de l'éclosion (printemps) et de l'action (été), nous pourrons développer une nouvelle façon de vivre plus équilibrée." Brooke Medicine Eagle

Ci-dessous textes et inspirations pour mieux appréhender l'énergie de l'Hiver :

"L'hiver est la saison qui correspond au Nord, au monde de la nuit, des étoiles, des ancêtres et du rêve. Les jours raccourcissent et les nuits sont les plus long de l'année. Dans la nature, la terre se dénude et se couvre de neige, le monde animal hiberne. Une ambiance propice au calme et au silence s'installe. Il fait froid, il faut se protéger, s'abriter à l'intérieur des maisons où traditionnellement on faisait des veillées au coin du feu pendant lesquelles les « anciens » se replongeaient dans leurs histoires pour raconter aux plus jeunes la création du monde, celle de La vie de la mort. C’est le temps de la transmission. La vie se retire sur la terre, c'est le lieu de la fructification des racines. On est dans l'immobilité apparente, mais la vie est en dessous. Comme pendant notre sommeil, la nature se repose mais la vie est toujours là : le cœur bat, on respire. Dans notre corps, l’hiver correspond aux reins et aux organes de reproduction, qui sont le siège de nos origines ancestrales. L’hiver, c'est notre lien à l'esprit. C’est la saison où l'on est dans un silence solitaire, on vit une histoire entre soi et soi. C’est aussi le temps de l'étude de la connaissance. C’est le lieu de notre développement personnel, le lieu de notre enracinement à l'esprit pour avoir accès à sa vérité. On s'ouvre pour y accueillir l'inspiration."

Daniele Flaumenbaum, Les passeuses d’histoires (1), livre en vente avec Le Fil Rouge ici

Photo : Ghentwinter - Future Memories - 2010 - Catherine Nelson

****


"Lorsque l’hiver arrive dans l’âme de la femme, celle-ci se replie sur elle-même, sur ses espaces les plus profonds. Elle refuse tout lien, réfute tous les arguments qu'elle devrait engager dans le monde. Elle peut dire qu'elle se repose, mais elle est plus que reposante: elle crée un nouvel univers en elle-même, examine et détruit d'anciens schémas, détruit ce qui ne devrait pas être ravivé, nourrissant en secret ce qui doit s'épanouir. Les femmes d'hiver sont celles qui apportent au cycle suivant ce qui devrait être sauvé. Elles sont les conservatrices profondes de la connaissance et du pouvoir. Ce n’est pas pour rien que les peuples anciens ont rendu hommage à leur grand-mère. Dans son calme délibéré, elle hiverne sur notre vérité, elle fige le faux cœur.

Regarde-la dans les yeux, cette femme d'hiver. Dans leur espace gris, vous pouvez voir l'avenir. Regardez de vos propres yeux d'hiver. Vous aussi pouvez voir l'avenir."

- Patricia Monaghan / Illustration : Daria Hlazatova


"Nous plongeons dans nos profondeurs pour pouvoir atteindre nos zones d'ombre et l'essence de nos désirs les plus profonds. Cette saison est la saison de l'élément EAU, royaume du JING, une des trois forces qui nous composent. Comme la plante, en cette saison, quitte la surface pour plonger sa vitalité dans les racines, nous en ressortirons au printemps plus forts et plus ancrés. Ce passage est indispensable à la continuité de la vie en nous, même si la peur fait partie du voyage, car c'est l'émotion de l'élément EAU. Comme tous les êtres, nous sommes aussi composé de SHEN, l'esprit, qui reste présent et sera lui aussi plus fort en donnant plus de clarté grâce à cet enracinement, permis uniquement dans cette plongée dans les profondeurs!" Source Eau Terre Feu


"L’être humain étant partie intégrante de la nature, il voit son énergie vitale être influencée et fluctuer avec les saisons et avec les énergies climatiques, tout comme les végétaux voient leur aspect et leurs énergies se transformer tout au long de l’année.

En médecine chinoise, chaque saison est porteuse d’une énergie spécifique, d’un mouvement spécifique, celui-ci étant en relation directe avec un des cinq organes du corps :

- L’automne est en relation avec le mouvement métal et avec le poumon : c'est le moment de la récolte.

- L’hiver est en relation avec le mouvement eau et avec le rein : c'est le moment du repos.

-Le printemps est en relation avec le mouvement bois et avec le foie : c'est le moment de la renaissance.

- L’été est en relation avec le mouvement feu et avec le cœur : c'est le moment de la réalisation.

- Les intersaisons sont en relation avec le mouvement terre et avec la rate : c'est le moment de se centrer.

On dit d’un organe qu’il est l’empereur durant sa saison, c’est-à-dire qu’il est le principal organe concerné à ce moment. Son énergie va poursuivre une courbe ascendante durant cinq semaines pour arriver alors à son apogée, laquelle correspond soit à un solstice ou à un équinoxe. Puis elle va doucement redescendre pendant un autre cinq semaines pour ensuite transférer son énergie à l’organe qui correspond à la saison suivante, qui deviendra à son tour empereur."

www.eauterrefeu.com


(2) Saisons et cycle féminin


De la puberté à la ménopause, le cycle des règles cadence notre existence à travers 4 énergies de base : l’énergie Sorcière en lien avec notre enracinement à la terre, l’énergie Vierge ou énergie Jeune Fille qui rappelle le souffle de l’air et la communication, l’énergie Mère en rapport avec la fluidité de l’eau qui nourrit la vie, et enfin l’énergie Enchanteresse liée à l’éclat et au pétillement du feu. Sur ces 4 temps se superpose les forces de créations : germer, prendre racine, grandir, donner des fleurs puis des fruits, ensuite mourir pour renaitre à nouveau... voilà le cycle naturel des saisons, voilà la nature même de la Vie et de la nature féminine. Monique Grande

276 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout