• Blandine

Énergie de l'automne

Dernière mise à jour : 26 nov. 2021

"Vis chaque saison quand elle passe ; respire son air, bois ses breuvages, savoure ses fruits et soumets-toi à ses influences. Fais-en ta seule boisson diététique, ta seule tisane médicinale". Henri David Thoreau


La médecine traditionnelle chinoise propose une hygiène de vie étroitement liée aux cycles naturels. Respecter et s'adapter au rythme et à l'énergie de chaque saison est la meilleure façon de vivre en harmonie avec son environnement et avec soi-même (1).

En effet, se relier au cycle des saisons, c'est accueillir les changements, le cycle vie-mort-vie (d'après l'expression de Clarissa Pinkola Estès), c'est s'appuyer sur les forces féminines/yin et masculines/yang en nous, les forces de la nature pour avancer dans nos projets, mieux nous connaître, atteindre notre complétude... à l'image des saisons intérieures du cycle menstruel (2) : Si nous passons autant de temps dans les quadrants du lâcher-prise (automne) et de la tranquillité (hiver) que ceux de l'éclosion (printemps) et de l'action (été), nous pourrons développer une nouvelle façon de vivre plus équilibrée. Brooke Medicine Eagle

Ci-dessous textes et inspirations pour mieux appréhender l'énergie de l'automne.


"L'automne est la saison qui correspond à l'Ouest. Il annonce la fin d'un cycle : c'est le crépuscule, le soleil nous quitte, la lumière diminue, le Ciel se retire au profit de la magnificence de la Terre, c'est l'éclat du soleil couchant. Dans la nature, les feuilles jaunissent et tombent des arbres. Elles se séparent des branches, non pas pour disparaître définitivement, mais pour préparer la terre à un nouveau cycle. Les feuilles mortes vont former l’humus qui va rendre la terre plus fertile pour que de nouvelles pousses renaissent au printemps suivant.


Dans notre corps, l'automne correspond aux poumons et au gros intestin, ces deux organes couplés gèrent les entrées et sorties pour entretenir la vie.


L’automne est la saison de la récolte. On en profite pour faire le juste le tri, on se sépare de ce qui est inutile, on quitte ce qui n'a plus de raison d'être, on vit le « lâcher prise » pour faire place à du nouveau. C’est le temps des séparations, des deuils, le temps de l’acceptation de « l’impermanence de la vie ». L’automne est une saison complexe, puisqu’elle annonce la fin d’un processus. Il s’agit d’un mouvement d’intériorisation pour dresser l’inventaire et établir le bilan de la situation pour y puiser sa force intérieure. C’est le moment où l’on prend soin de soi pour veiller à sa bonne santé et se préparer à l’hiver. » Daniele Flaumenbaum, Les passeuses d’histoires (1), livre en vente avec Le Fil Rouge ici

Photo : Autumn Ghent - Future Memories - 2010 - Catherine Nelson

****

"L'Espace de la Nuit s'est établi lentement, l'horloge marque le temps, inexorablement, seconde par seconde. C'est l'Automne qui invite à entrer dans l'Espace Intérieur du Rêve. C'est le moment où les ours recherchent la tanière qui va protéger leurs Songes d'Hiver.

L'Ours est une figure puissante dans les cultures indigènes d'Amérique car il vit tout près d'eux. L'Ours est depuis longtemps dans le Monde Chamanique une Entité qui nous permet de plonger dans la Profondeur de notre Monde Intérieur en toute protection. L'Ours est donc l'Esprit tutélaire de l'Ouest, le Gardien de l'Espace Sacré Intérieur et personnel de ceux qui cherchent qui ils sont : c'est dans cette Grotte Intérieure que l'on va trouver sa Médecine personnelle, que l'on va comprendre sa Mission de Vie, les Dons que nous avons reçus dans notre vie présente et que ne seront appelés à partager. Il est donc profitable de se coucher avec son Ours, dans l'Antre de nos Secrets qui demandent à se révéler, comme nous le fîmes, enfants, avec notre peluche."

Maud SÉJOURNANT « La spirale initiatique - Voyage d'une chamane dans le cercle de vie »


L'automne en médecine traditionnelle chinoise c'est quoi? Le mouvement du Métal expliqué de manière poétique par Martine Migaud: Le mouvement du Métal est lent ; il porte à la contemplation, à la distance et au recul que donne le temps. À l’image du métal qui se forme tranquillement au cours des siècles, par condensation dans la terre, le résultat de cette lente maturation donne des contours précis et tranchants. Comme la lumière de l’automne, sa force de cristallisation donne une image nette de soi et de l’autre. Il induit le discernement qui permet à la fébrilité émotive de relâcher son emprise. Il offre à chaque forme de vie l’opportunité de rayonner dans son identité particulière. Le mouvement du métal chez l’homme : Le mouvement du métal amène tranquillement, paisiblement, un décollement, de la distance, de l’esprit, ou du souffle entre le passé et le présent, entre le présent et le futur, entre soi et l’autre, et entre soi et ses ancêtres en soi. Ce mouvement nécessite du calme, du temps, de l’écoute et de la rigueur. Ce mouvement de la vie n’est pas puissant : il décroît. La vie se retire, n’offre plus son appui. Source Shiatsu et Psychologie. Photo by Simone Fischer on Unsplash


"Poumons s'appelle « La naissance du Son » (Shao Shang), en faisant allusion au premier cri, à la naissance d'un enfant, le premier souffle de la vie. Mais d'autre part, ce nom métaphorique précise en particulier un son métallique pour signifier le maintien d'un ordre strict des choses, comme structure moléculaire du métal fixe une organisation des atomes parfaitement ordonnée avec des liaisons stables. Voilà pourquoi dans le modèle symbolique des 5 éléments de la médecine traditionnelle chinoise, les méridiens des Poumons représente l'élément « Métal », et l'image métaphorique du point « La naissance du Son Métallique" est illustrée par un instrument musical Shang répandu en Chine ancienne, qui émettait un son métallique." Nadia Volf - La symphonie des méridiens du corps * "Les trois mois de l'automne sont appelés : surabonder et équilibrer ; les souffles du Ciel se pressent, les souffles de la Terre montrent leur munificence (générosité) On se couche tôt, on se lève tôt, on a les mouvements du coq. On exerce le vouloir dans la paix et la tranquillité, Pour adoucir l'effet répressif de l'automne, récoltant les esprits et amassant les souffles, secondant le riche équilibre des souffles de l'automne, sans laisser le vouloir se répandre au dehors, secondant la pureté propre aux souffles du Poumon. Ainsi se conforme-t-on aux souffles de l'automne, la voie pour l'entretien de la récolte de la vie." Extrait du Nei Jing Su Wen Huang Di (le plus ancien livre de médecine chinoise)

*

(2) Saisons et cycle féminin


"De la puberté à la ménopause, le cycle des règles cadence notre existence à travers 4 énergies de base : l’énergie Sorcière en lien avec notre enracinement à la terre, l’énergie Vierge ou énergie Jeune Fille qui rappelle le souffle de l’air et la communication, l’énergie Mère en rapport avec la fluidité de l’eau qui nourrit la vie, et enfin l’énergie Enchanteresse liée à l’éclat et au pétillement du feu. Sur ces 4 temps se superpose les forces de créations : germer, prendre racine, grandir, donner des fleurs puis des fruits, ensuite mourir pour renaitre à nouveau... voilà le cycle naturel des saisons, voilà la nature même de la Vie et de la nature féminine". Monique Grande

"L’être humain étant partie intégrante de la nature, il voit son énergie vitale être influencée et fluctuer avec les saisons et avec les énergies climatiques, tout comme les végétaux  voient leur aspect et leurs énergies se transformer tout au long de l’année.

En médecine chinoise, chaque saison est porteuse d’une énergie spécifique, d’un mouvement spécifique, celui-ci étant en relation directe avec un des cinq organes du corps :

- L’automne est en relation avec le mouvement métal et avec le poumon : c'est le moment de la récolte.

- L’hiver est en relation avec le mouvement eau et avec le rein : c'est le moment du repos.

-Le printemps est en relation avec le mouvement bois et avec le foie : c'est le moment de la renaissance.

- L’été est en relation avec le mouvement feu et avec le cœur : c'est le moment de la réalisation.

- Les intersaisons sont en relation avec le mouvement terre et avec la rate : c'est le moment de se centrer.

On dit d’un organe qu’il est l’empereur durant sa saison, c’est-à-dire qu’il est le principal organe concerné à ce moment.  Son énergie va poursuivre une courbe ascendante durant cinq semaines pour arriver alors à son apogée, laquelle correspond soit à un solstice ou à un équinoxe.  Puis elle va doucement redescendre pendant un autre cinq semaines pour ensuite transférer son énergie à l’organe qui correspond à la saison suivante, qui deviendra à son tour empereur."

www.eauterrefeu.com "Les quatre saisons chinoises ne correspondent pas exactement à nos saisons. Chaque saison a une durée de 72 jours, avec 4 intersaisons de 18 jours. La 5ème saison s’intercale chaque fois entre deux saisons. Pendant ces 18 jours d’intersaison, les énergies dominantes de la saison retournent à la Terre et laisseront doucement place aux énergies de la prochaine saison. C’est une période où il est bon de laisser son organisme au repos, de laisser une part de « Vide » dans son alimentation, et son quotidien." (source Eau Terre Feu)


"Le calendrier chinois est défini en accord avec un cycle cosmique. Le temps est fixé selon une loi universelle. L'homme s'incline devant la nature." Chevaucher le temps, dans la Voie du Feng Shui de Marie-Pierre Dillenseger


Ainsi, les saisons chinoises sont en avance de 6 semaines par rapport au calendrier occidental : le sommet de la saison chinoise (équinoxe/solstice) marque le début de son déclin, c'est son centre. La saison de l’été est centrée sur le solstice d’été le 21 juin, moment où la durée du jour est la plus longue de l’année. C’est aux alentours de début mai qu’un changement de rythme va s’opérer. L’été se termine début août. L’automne démarre fin août avec déjà les premières feuilles qui jaunissent pour se terminer fin octobre. Cette saison est centrée sur l’équinoxe d’automne le 21 sept, moment particulier ou la durée du jour égale celle de la nuit. L’hiver commence début novembre. Cette saison est centrée sur le solstice d’hiver le 21 décembre, moment où la durée du jour est la plus courte de l’année.

Enfin, le printemps commence début février, au même moment où démarre l'année chinoise. Cette saison est centrée sur l’équinoxe qui a lieu aux alentours du 20-21 mars, moment où la durée du jour égale à nouveau celle de la nuit.

"La voie chinoise cherche les graines, nous (occidentaux) nous centrons sur les fruits. Elle fait place aux transitions, nous cherchons des modèles établis. Elle cherche systématiquement les causes profondes alors que nous traitons assidument les symptômes." Chevaucher le temps, dans la Voie du Feng Shui de Marie-Pierre Dillenseger


Voici les dates des saisons énergétiques chinoises :

- 7 novembre 2021 > 16 janvier 2022 (Hiver - Eau – Rein – introspection) - 17 janvier > 3 février 2022 (Intersaison - Terre - Rate- transformation) - 4 février > 16 avril 2022 (Printemps - Bois - Foie - expansion, renouveau)

- 17 avril > 4 mai 2022 (Intersaison - Terre - Rate - transformation)

- 5 mai 2022 > 18 juillet 2022 (Été - Feu - Cœur - extériorisation)

- 19 juillet 2022 > 6 août 2022 (Intersaison - Terre - Rate - transformation)

- 7 août 2022 > 18 octobre 2022 (Automne - Métal - Poumon- transition)

- 19 octobre > 6 novembre 2022 (Intersaison - Terre - Rate - transformation)

- 7 novembre 2022 > 15 janvier 2023 (Hiver - Eau - Rein - introspection)

"Que sont les saisons des années sinon vos propres pensées qui évoluent ? Le printemps est un éveil dans votre coeur, et l'été vous révèle votre fertilité. Quant à l'automne, n'est-il pas votre passé qui chante une berceuse à ce qui subsiste en vous de l'enfance ? Et l'hiver, je vous le demande, n'est-il pas une somnolence enceinte des rêves des autres saisons ?" Khalil Gibran Pour aller plus loin :

Rituels de femmes pour s’épanouir au rythme des saisons de Marianne GRASSELLI MEIER Oracle > L'oracle des saisons de Marianne GRASSELLI MEIER

Se reconnecter aux saisons : naturopathie, sophrologie, psychologie... de Sabrina Romeo-Dussart - Jouvence Nos saisons, une métamorphose intérieure d'Anne Ducrocq - La martinière - mars 21 Chevaucher le temps, Voie du Feng Shui de Marie-Pierre Dillenseger - Dunod réédition 2022

528 vues

Posts récents

Voir tout