Rechercher
  • Blandine

Énergie de l'été

Mis à jour : juin 28

"Que sont les saisons des années sinon vos propres pensées qui évoluent ? Le printemps est un éveil dans votre coeur, et l'été vous révèle votre fertilité. Quant à l'automne, n'est-il pas votre passé qui chante une berceuse à ce qui subsiste en vous de l'enfance ? Et l'hiver, je vous le demande, n'est-il pas une somnolence enceinte des rêves des autres saisons ?" Khalil Gibran


La médecine traditionnelle chinoise (MTC) propose une hygiène de vie étroitement liée aux cycles naturels. "Respecter et s'adapter au rythme et à l'énergie de chaque saison est la meilleure façon de vivre en harmonie avec son environnement et avec soi-même." (1) En effet, se relier au cycle des saisons, c'est accueillir les changements, le cycle vie-mort-vie (d'après l'expression de Clarissa Pinkola Estès), c'est s'appuyer sur les forces féminines/yin et masculines/yang en nous, les forces de la nature pour avancer dans nos projets, mieux nous connaître, atteindre notre complétude... à l'image des saisons intérieures du cycle menstruel (2): "Si nous passons autant de temps dans les quadrants du lâcher-prise (automne) et de la tranquillité (hiver) que ceux de l'éclosion (printemps) et de l'action (été), nous pourrons développer une nouvelle façon de vivre plus équilibrée." Brooke Medicine Eagle Ci-dessous textes et inspirations pour mieux appréhender l'énergie de l'Été :


"L'été est la saison qui correspond au Sud : le temps de la maturité. C'est le mariage du Ciel et de la Terre. Cette saison nous enracine dans la matérialité de la vie, là où nous pourvoyons à nos nécessités : nourriture, toit, travail, argent, sexualité et reproduction. C'est le temps de l'action, de la réalisation, de la persévérance, de l'accomplissement, là où nous avons le maximum d'énergies disponibles. Dans la nature, l'été est le temps de la pleine expansion, la floraison, la fructification du monde végétal qui donne les graines pour l'année suivante, c'est le temps de la prospérité. Chez l'Homme, cela correspond au temps de sa pleine expansion avec ses savoir-faire, ses dons et ses propres talents. Dans notre corps, l'été correspond à l'organe du cœur. Il est notre "chef spirituel", notre "seigneur et notre maître". Ce qui lui donne la place de intermédiaire entre la puissance du Ciel et la mobilité qu'il faut acquérir pour se conformer aux nécessités de la Terre. Le cœur entretient le feu créatif de la vie, de l'amour et de la sexualité. Il a la maîtrise de notre vie : le bonheur et le malheur, la santé et la maladie, la longévité ou la mort prématurée en dépendent."

Daniele Flaumenbaum, Les passeuses d’histoires (1), livre en vente avec Le Fil Rouge ici

"Les trois mois de l'été sont appelés : proliférer et développer la fleur ; Les souffles du Ciel et de la Terre s'entrecroisent, les dix mille êtres fleurissent et fructifient. À la nuit on se couche, à l'aube on se lève ; On se garde de trop longues expositions au soleil. On exerce le vouloir, mais sans violence... Ainsi se conforme-t-on aux souffles de l'été, la voie pour l'entretien de la croissance de la vie." Nei Jing Su Wen (le plus ancien ouvrage de médecine chinoise traditionnelle)- ch.2


Photo : Future Memories - Catherine Nelson

"La saison de l'été marque l'apogée du Yang durant l'année, qui a commencé sa croissance durant le printemps pour maintenant arriver à son apogée. La durée du jour est elle aussi maximale et marque la prépondérance de l'activité sur le repos, à l'inverse de l'hiver. Selon les 5 éléments, l'élément Feu représente les caractéristiques de la saison été et lui est associé le couple d'organes Cœur / Intestin grêle. L'Été est la saison de la joie en médecine chinoise, où l'Homme est le plus actif propice à de nombreuses activités de plein air où il fait le plus chaud et où les jours sont les plus longs. C'est l'époque de l'année où la production et l'activité sont maximales, bien que la plupart d'entre nous aient choisi d'y placer nos vacances ! L'été invite à sortir, à la socialisation, à la fête, à positiver. D'une manière générale, il convient de se laisser porter par l'énergie du moment, en prenant garde de modérer ses ardeurs pour éviter les débordements. Notre énergie est maximale, et nous pouvons l'utiliser dans l'activité physique et le mouvement.

Pour conserver une bonne santé, il est nécessaire d'éviter une exposition au soleil trop intense ou trop prolongée qui pourrait provoquer une Chaleur pathogène dans le corps. A l'inverse, il est opportun de ne pas abuser des boissons et aliments glacés car ils peuvent induire un Froid interne, au niveau des intestins et des organes notamment, qui va contraster avec le Feu et la Chaleur externe." Eau Terre Feu


ELEMENT FEU: SHEN: la voie du coeur

« Le Shen reflète toutes les énergies des organes internes, mais se manifeste par l’énergie du coeur. Le SHEN de chacun est unique. Il a sa tonalité personnelle et se déploie en relation avec le monde. SHEN se manifeste dans tous les organes. Dans le foie, il apparait par l’affirmation de soi quand il est en harmonie, sous forme de timidité quand il est déficient, par la colère ou la violence lorsqu’il est en excès. Dans le coeur, il se manifeste sous forme d’expression créatrice et de communication résultant de l’harmonie de tous les organes internes; faible, il entraine l’absence d’inspiration, alors qu’en excès il peut conduire à la folie. Photo : Juana with roses - Claudia Tremblay Le Shen harmonieux de la Rate se manifeste par la clarté de la pensée; s’il est faible la pensée est désordonnée et la concentration difficile; s’il est en excès, l’anxiété et l’inquiétude chronique priment. Le Shen du poumon permet de passer d’une étape à une autre, de créer de nouvelles structures; quand l’énergie du poumon est faible, elle entraine la mélancolie, comme dans un deuil qui ne s’achève jamais, et le refus d’accueillir le nouveau; quand elle est en excès, l’obsession, la compulsion et le besoin de tout contrôler apparaissent. Le shen du Rein, c’est la volonté de vivre, le courage, le pouvoir personnel, et son manque se manifeste par la démotivation, l’impuissance ou la dépression. La peur chronique caractérise bien l’excès du sen du Rein; nous en souffrons tous plus ou moins, comme font foi nos difficultés à exprimer nos émotions. A l’extrême, cette peur conduit à la paranoïa. SHEN, résultat de l’harmonie des organes internes, se réalise par la libre circulation de l’énergie. La maladie, manifestation d’une mauvaise circulation de l’énergie, doit donc attirer notre attention. L’énergie qui se trouve prisonnière dans cette maladie est la même qui va servira à la guérir. La maladie c’est cette difficulté à laisser couler Shen ou énergie du coeur. C’est autrement dit, le coeur qui cherche à s’ouvrir. » Shen ou l’instant créateur, Jean-Marc Eyssalet

(2) Saisons et cycle féminin De la puberté à la ménopause, le cycle des règles cadence notre existence à travers 4 énergies de base : l’énergie Sorcière en lien avec notre enracinement à la terre, l’énergie Vierge ou énergie Jeune Fille qui rappelle le souffle de l’air et la communication, l’énergie Mère en rapport avec la fluidité de l’eau qui nourrit la vie, et enfin l’énergie Enchanteresse liée à l’éclat et au pétillement du feu. Sur ces 4 temps se superpose les forces de créations : germer, prendre racine, grandir, donner des fleurs puis des fruits, ensuite mourir pour renaitre à nouveau... voilà le cycle naturel des saisons, voilà la nature même de la Vie et de la nature féminine. Monique Grande


"L’être humain étant partie intégrante de la nature, il voit son énergie vitale être influencée et fluctuer avec les saisons et avec les énergies climatiques, tout comme les végétaux voient leur aspect et leurs énergies se transformer tout au long de l’année. En médecine chinoise, chaque saison est porteuse d’une énergie spécifique, d’un mouvement spécifique, celui-ci étant en relation directe avec un des cinq organes du corps : - L’automne est en lien avec le mouvement métal et avec le poumon : c'est le moment de la récolte. - L’hiver est en lien avec le mouvement eau et avec le rein : c'est le moment du repos. -Le printemps est en lien avec le mouvement bois et avec le foie : c'est le moment de la renaissance. - L’été est en relation avec le mouvement feu et avec le cœur : c'est le moment de la réalisation. - Les intersaisons sont en relation avec le mouvement terre et avec la rate : c'est le moment de se centrer. On dit d’un organe qu’il est l’empereur durant sa saison, c’est-à-dire qu’il est le principal organe concerné à ce moment. Son énergie va poursuivre une courbe ascendante durant cinq semaines pour arriver alors à son apogée, laquelle correspond soit à un solstice ou à un équinoxe. Puis elle va doucement redescendre pendant un autre cinq semaines pour ensuite transférer son énergie à l’organe qui correspond à la saison suivante, qui deviendra à son tour empereur." Source : www.eauterrefeu.com


156 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout