Le rôle des grands-mères, ces "passeuses d'histoires" selon Danièle Flaumenbaum

Mis à jour : il y a 3 jours


Danièle Flaumenbaum a longtemps été gynécologue et acupunctrice. Elle est l’auteur du best-seller Femme désirée, femme désirante Danièle Flaumenbaum (Payot, 2006).  Suite au succès de ce premier livre et dans le même esprit, elle adresse en 2014 un nouvel opus aux grands-mères : des clés pour comprendre cet âge de la vie, clés à la croisée de la gynécologie, la médecine traditionnelle chinoise, la sexualité féminine, la psychologie et du transgénérationnel.

Je propose à la vente l' offre 3 Générations (cf photo) au tarif spécial (tous frais compris) de 40€ pour la France métropolitaine et 41,5€ pour l'Outre-Mer.


Voici quelques extraits du livre "Les passeuses d'histoires" autour du nouveau rôle de ces grands-mères du début de 21e siècle et notamment de la transmission :

"Arrivées à l'aube de notre "deuxième printemps" (ndlr : la période de vie de l'après-ménopause selon les Chinois de la Chine ancienne), nous allons apprendre à ne plus être tout à l'autre, mais plus à nous-mêmes. Nous apprenons à renoncer à du connu pour découvrir de l'inconnu sans que cela soit triste. C'est dans cette nouvelle période de vie que nous allons acquérir la plénitude de note maturité. L'expérience et le recul de l'âge vont nous aider à ressentir plus de détachement et moins de vulnérabilité. C'est ce "deuxième printemps" de la vie que les nouvelles grands-mères découvrent aujourd'hui. (...) Pendant les nombreuses années qu'elles ont encore à vivre, les grands-mères d'aujourd'hui vont s'ouvrir à la création de leur nouvelle période de vie. Oser vivre une maturité et une vieillesse heureuses, intéressantes, vivantes. Aucun modèle ne leur a été transmis, elles ont tout à inventer. "


"Les grands-mères d'aujourd'hui sont à une place honorifique qui les met à l'aise pour transmettre.(...) Elles se préparent à transmettre tout ce qu'on ne leur a pas transmis, témoignant ainsi du chemin qu'elles ont parcouru dans leur vie de femme. (...) Elles peuvent s'affirmer désormais comme des passeuses d'histoires, celles qui ont fait passer les femmes du siècle où leur vie était écrite d'avance à un siècle où elles écrivent elles-mêmes leur propre histoire, et créent à la fois le lien et la charnière entre le passé et le présent. "


"Ce sont elles qui ont à charge de rétablir la vérité de l'histoire des familles maternelles et paternelles, et ainsi de renforcer le "socle énergétique" de leurs petits-enfants. Les nouvelles grands-mères apprennent non seulement à accepter de raconter l'histoire de la famille, mais aussi à se raconter elles-mêmes. Tout cela est nouveau, personne ne les a jamais initiées auparavant, c'est une mutation de devenir "une grand-mère qui parle".


"Aujourd'hui, un autre rôle, inédit et subtil, incombe aux nouvelles grands-mères, c'est de servir de "pont" entre leurs propres filles devenues mères et leurs petites-filles. (...) La grand-mère va trouver les mots justes pour aider sa petite-fille à regarder sa mère comme une femme et non pas uniquement dans sa fonction maternelle. Ce faisant, elle aidera sa petite-fille à se séparer de sa mère, en même temps qu'elle aidera sa propre fille, à la considérer non plus toujours comme un bébé, mais comme la femme adulte qu'elle va devenir."

Présentation du livre par l'éditeur : Devenir grand-mère aujourd’hui, c’est se sentir habitée d’une énergie nouvelle, c’est vivre un « deuxième printemps ». C’est aussi, plus qu’on ne le croit, un moment de fragilité et de transformation intérieure, et la parole est capitale pour que chacun trouve sa place dans la famille : les grands-parents, les enfants devenus parents, les gendres, les belle-filles et, bien sûr, les petits-enfants. Les grands-mères d’aujourd’hui sont devenues des « passeuses d’histoires ». Quelles valeurs et quels secrets doivent-elles apprendre à transmettre à leurs petits-enfants pour les propulser dans la vie ?


Table des matières : Devenir grand-mère / Les grands mères d'aujourd'hui / Le nouvel espace familial / Les transmissions des ancêtres / Une bonne propulsion dans la vie / Transmettre sa vision du monde


​Née en 1943 en Aveyron, Danièle Flaumenbaum est médecin gynécologue. Héritière de Françoise Dolto, et militante pour une médecine respectueuse de l’humain, elle s’est engagée pour que les enfants naissent dans le désir partagé de leurs parents, et pour prolonger une révolution sexuelle inachevée. Toute sa vie, elle porte ce destin : aider et soigner les femmes.  En savoir plus sur Danièle Flaumenbaum : Son site internet

Emission "A voix nue" sur France Culture



Egalement pour les mères (et les femmes en général et de tous âges), Femme désirée, femme désirante, édité en 2006 chez Payot. Ce livre est vendu également ici.

18 vues

©2019 le-filrouge.fr      Merci Lunabee.fr      Mentions légales